Media Name: x_affiche_delaune_web.jpg

"Graver la Renaissance. Etienne Delaune et les arts décoratifs"

Exposition temporaire

en tête Britomartis.jpg

GRAVER LA RENAISSANCE

Etienne Delaune et les arts décoratifs

 

Reconnu de son vivant comme un graveur hors pair, collectionné par les amateurs de toute l’Europe, Etienne Delaune restera jusqu’au XIXe siècle une source intarissable d’inspiration.

Cette exposition coproduite avec la RMN-Grand Palais et réalisée avec le soutien exceptionnel de la Bibliothèque nationale de France compte plus de 130 objets, gravures et dessins pour certains jamais exposés en France et bénéficie de prêts prestigieux venant du musée du Louvre, du Victoria and Albert Museum de Londres ou encore des Musées du Vatican. Elle permet de découvrir l’œuvre de cet artiste au parcours atypique et à la vie mouvementée, mais aussi de présenter toute la richesse des productions s’inspirant de ses modèles.

 

Communiqué de presse

 

L'exposition s'articule autour de trois grandes parties.

La première partie "Etienne Delaune, un artiste, plusieurs vies" présente le parcours professionnel exceptionnel de ce graveur et ses multiples expériences mais également sa vie riche et mouvementée, au regard des grands évènements qui changeront l'Histoire (notamment le massacre de la Saint-Barthélémy).

La deuxième partie "Inventer et graver" revient sur son travail et ses influences.

La troisième partie "De l'estampe à l'objet : la fabrique des modèles" revient en détail sur toute la production s'inspirant directement de son oeuvre.

Cette exposition, qui présente pour la première fois cet artiste qui a pourtant influencé tout un pan de l'art de la Renaissance et ses périodes ultérieures, bénéficie du soutien exceptionnel de la Bibliothèque nationale de France. Elle a été réalisée avec le soutien de la société Vygon et elle est soutenue par le Conseil général du Val d'Oise.

 

Dossier de presse

 

o_serigraphie
Visite-atelier
Dessine tes armoiries
Dimanche 2 octobre 2022 de 14h00 à 17h00
Vue du château
Passage aux horaires d'hiver

A partir du 1er octobre