Pathelin, Cléopâtre, Arlequin. Le théâtre dans la France de la Renaissance

 

Quel plus beau décor que le château d’Écouen pour une exposition sur le théâtre à la Renaissance : Pathelin, Cléopâtre et Arlequin, le théâtre dans la France de la Renaissance !

Pathelin, avocat rusé et fourbe, Cléopâtre, personnage historique et légendaire de l’Antiquité et Arlequin, le plus célèbre personnage de la commedia delle maschere figurent parmi les personnages principaux de cette exposition car ils incarnent chacun un type de théâtre de la Renaissance : la farce, la tragédie et la comédie italienne.

L’exposition vise à illustrer la vie théâtrale de la Renaissance, héritière de la tradition médiévale, s’orientant progressivement vers des mises en scène de plus en plus développées et grandioses.
Le théâtre du XVIème siècle est protéiforme : chacune des salles de l’exposition montre quelles sont les différentes influences que les dramaturges de la Renaissance convoquent pour créer des pièces tout à fait originales. En insistant sur des aspects aussi bien littéraires que sociaux, l’exposition peut donner lieu à un approfondissement pertinent de l’enseignement du français, de l’histoire et des langues anciennes.


Avec vos classes,  vous pouvez découvrir l’exposition :

  • Avec une conférencière, visite de l’exposition (1h30) ou visite avec atelier création de masque d’Arlequin
  • Avec des jeux d’observations, grâce aux parcours jeux pour les 3-6 ans ou pour les 7-10 ans disponibles gratuitement à l’entrée du château, à réserver au moment de l’inscription.
     

 

Pour préparer votre visite :



Grâce à la FONDATION JEANNE MOREAU, des représentations de théâtre avec présentation pédagogique sont proposées :

  • Cléopâtre captive d’Étienne Jodelle, Compagnie Oghma, novembre 2018
    consulter le dossier pédagogique sur Cléopatre Captive :
  • La condamnation de Monsieur Banquet de René Fix inspirée de la moralité de Nicolas de La Chesnaye, Théâtre de la vallée (création spécifique de l’exposition), novembre 2018
  • Scaramuccia d’après le canevas d’Evariste Gherardi, Compagnie Prisma Teatro, 25 janvier 2019 à 15h00.