Accrochage : Porte, le char de Diane

Rez-de-chaussée, Grande salle de la Reine : Accrochage de la porte dite " Le char de Diane"

  

 

Depuis février 2014, la grande salle de la Reine accueille une porte et son chambranle provenant de la rue de La-Croix-De-Fer à Rouen, complétant ainsi la mise en perspective déjà présente grâce à la cheminée sculptée provenant de la même maison.

La scène sculptée en bas-relief sur la porte, bien qu'encore énigmatique, semble représenter un triomphe de Diane. Reconnaissable au croissant de lune au-dessus de sa tête, la déesse est assise sur un char tiré par des cerfs et accompagnée de nymphes soufflant dans des trompes. Cette iconographie inspirée des Triomphes de Pétrarque connut un important succès dans les décors rouennais et en particulier sur les reliefs de l'hôtel de Bourgheroulde.

Porte et chambranle : Triomphe de Diane
Porte, Le Char de Diane, Rouen, XVIe siècle.