Saül dépeçant les bœufs

Saül dépeçant les bœufs

Saül dépeçant les bœufs

Origine et date: 
France, vers 1550
Artiste(s): 

L'épisode de Saül dépeçant les bœufs devant les envoyés de Yabech en Galaad venus demander du secours est tiré de l'Ancien Testament (premier livre de Samuel 11, 1-8). Saül, apparaît deux fois dans le décor d'Écouen. Une fois sur la cheminée d'une salle située au premier étage du pavillon nord-est du château (salle des broderies de l'Arsenal) et ici, dans la chambre réservée au roi Henri II qui vint deux fois à Écouen, en 1549 et 1553. On y voit Saül étreignant un bœuf d'une main et l'égorgeant de l'autre. Ce faisant, il dirige ses regards vers un guerrier casqué qui brandit, à droite, un glaive nu au dessus de sa tête. Accompagné d'un groupe de soldats aux tenues chamarrées, campés à l'orée d'un bois, il semble faire partie d'une armée dont on conçoit les mouvements à l'arrière-plan, tandis que dans le lointain s'élève une ville fantastique adossée à des montagnes. Ce vigoureux dessin central est encadré par deux solides figures de Mars et Minerve, cuirassées d'azur, de rose et d'or, casquées, cimeterre et lance au poing, qui protègent le croissant d'Henri II tenu en gloire par des chérubins. La partie inférieure a été modifiée par l'insertion du chambranle en marbre sarrancolin offerte par le cardinal Farnèse en 1557.