La Mort du roy Henri II aux Tournelles à Paris le 10 juillet 1559

La Mort du roy Henri II aux Tournelles à Paris le 10 juillet 1559

La Mort du roy Henri II aux Tournelles à Paris le 10 juillet 1559

Acquisitions 2013
Partager
Origine et date: 
1570

Dimensions :

39.2 cm
54.2 cm

           Tirée d’une suite plus importante représentant les guerres de religion, cette estampe servit de modèle à l’une des tapisseries de la tenture dont le musée national de la Renaissance conserve trois pièces (E.Cl. 2755 à 2757). Artistes lyonnais, calvinistes, Jacques Tortorel et Jean Perrissin, alors réfugiés à Genève, reçurent une commande de deux négociants flamands pour des gravures concernant les guerres civiles qui déchirèrent la France. Le recueil, imprimé en 1569-1570, devait être suivi d’un deuxième volume continuant le récit, qui ne vit jamais le jour. Les événements représentés se situent entre juin 1559 et mars 1570 : des faits menant à la première guerre civile jusqu’aux batailles de la troisième guerre. Ces gravures sur bois diffusées par les libraires et les colporteurs connurent un grand succès, et furent l’objet de multiples rééditions au cours des siècles (cat. exp. D’Encre et de Sang, Écouen, musée national de la Renaissance et Noyon, musée Jean Calvin, 2006). La Mort d’Henri II montre le souverain sur son lit de mort mais apporte surtout de précieux témoignages sur le cérémoniel de la Pompe Funèbre royale comme sur le décor intérieur et l’ameublement. En 2013, la Société des Amis offrait également au musée Le Tournoi des Tournelles, gravure allemande du XVIIe siècle d’après Tortorel et Perrissin (Ec. 1985) qui représente l’épisode au cours duquel le roi de France fut mortellement blessé.

 

Don de la Société des Amis du musée national de la Renaissance